Histoire de l‘entreprise

Depuis 1925
Franz Rohde Otto-Clemens Rohde Guenter Rohde
Franz Rhode
† 1957
Otto-Clemens Rohde
† 1967
Günter Rohde

 

City store Göttingen
1946 – Point de vente Göttingen

 

Pour le fondateur Franz Rhode, le grand-père du propriétaire actuel Günter Rhode, les premières années de l’histoire de l’entreprise, dans les années 1920, appelées « les années dorées », sont tout sauf dorées. En 1925, le ponçage, le polissage et le nickelage d’articles métallique commencent dans une arrière-cour à Göttingen. Les clients sont principalement des clients privés, qui demandent des remises en état et des réparations. Trois ans plus tard, l’entreprise commence à effectuer des opérations de traitement de surface pour les sociétés de la région.

Wooden nickel bath
1925 – Bain de nickel en bois, typique de cette époque

En 1934, l’argenture galvanique est ajoutée à la gamme puis la société commence ensuite avec la conception d’une production propre, parallèlement au travail sous contrat. Des articles ménagers fabriqués à la main en laiton argenté ou chromé, tels que des boîtes à biscuits, coupes à fruits et cendriers ainsi que des bracelets à maillons et des broches sont vendus.

Catalogue Rhode products
1947 – Catalogue des produits Rohde

 

Schmuck

Après la fin de la seconde guerre mondiale, des tables à thé et chariots d’instruments et des plaques en aluminium anodisé, ainsi que des tables d’école fabriquées avec le même matériau, sont proposés en supplément dans un point de vente. À cette époque, une licence est encore nécessaire pour l‘anodisation.

Hand craft
Produits de 1936 – 1949

Tea trolley
1947 – Chariots à thé

 

Göttingen factory
1958 – L’usine de Göttingen fabriquée en 1949

 

En raison des chutes importantes du chiffre d’affaires suite à la réforme monétaire en 1949, la production interne est une nouvelle fois interrompue et seuls les services de traitement des surfaces dans l’usine récente située Maschmühlenweg sont maintenus. En mai 1967, après la mort de son père, Günter Rohde entre dans la société à l’âge de 27 ans. Les tâches à accomplir sont grandes, car les locaux et le retard existant en matière d’investissement nécessitent un engagement à temps plein. Quelques années après avoir terminé ses études et immédiatement commencé à travailler dans la recherche, il n’y a pas d’autres options pour répondre aux obligations financières. Les années suivantes sont consacrées à la rénovation et à l’expansion des machines de traitement des surfaces. En 1969, le processus d’anodisation est transféré pendant 4 ans dans une serrurerie rachetée à cette fin et située à Rosdorf. Après cette étape intermédiaire, le service d’anodisation est transféré en 1973 à Nörten-Hardenberg. Depuis lors et jusqu’à maintenant, l’entreprise est marquée par des activités de fabrication pratiquement jamais interrompues.

En 1978, la technologie du surfaçage est ajoutée au secteur des services et donne de l’élan au secteur de production. Des poignées industrielles de diverses dimensions sont vendues dans le monde entier, directement et par l’intermédiaire de nombreux grossistes en Allemagne ainsi que 34 entreprises partenaires.

Depuis la mise en service de la nouvelle usine en 1973 à Nörten-Hardenberg, la société a été agrandie en 13 étapes de construction jusqu’à sa taille actuelle de plus de 13000 m² de surface de production.

Dans le cadre de la 11è et 12è étape de construction, un nouveau centre logistique et l’une des installations de galvanoplastie des plus modernes ont été fabriqués en 2010.

Nörten-Hardenberg factory
1973 – Usine Nörten-Hardenberg, 1è étape de construction

Anodizing plant
1969 – Installation d‘anodisation Rosdorf

1st handles catalogue
1979 – 1er catalogue de poignées